Pascalahad, 1984-1985, Jeu maison [Premières fois rôlistiques]

On devait être à l’été 1984 ou 1985. Un des mes amis, fou de Lovecraft, avait invité un des ses cousins pour le week-end. Celui-ci était venu avec des figurines en plomb, et il nous proposa un jeu « drôle ». On aimait rire, donc on a dit oui. Le temps de jeter quatre caractéristiques sur une feuille de brouillon jaune (je me rappelle avoir eu 60 en Force), nous voilà projetés en imagination dans un monde médiéval-fantastique. Intense sensation d’aventure mêlée à une impression de liberté absolue ! Inoubliable.

J’en parle à un autre ami, dont le père était abonné à Jeux et Stratégie. Ni une ni deux, et me voilà dans la peau d’un Méga en pantalon et veste de jean, un 357 magnum dans un étui sous l’épaule, arpentant la campagne pour enquêter sur des disparitions de vaches…

Publicités