Nonolimitus, 1985, l’Oeil Noir [Première fois rôlistique]

Découverte quasi-simultanée (de mémoire) du jeu de rôle dans le Tintin en question de l’été 1985, en intro de la BD de Bosse & Darasse sur le Donjons & Dragons et dans un Jeux & Stratégie acheté par hasard à la même période (Casus Belli n’ayant été diffusé en presse qu’au printemps 1986).

D’ailleurs, j’ai toujours le Tintin et sûrement le J&S…

Après, je pratiquais déjà les livres dont vous êtes le héros depuis le primaire et j’avais lancé ce mouvement auprès de quelques camarades de classe, dont un qui m’initia à Cry Havoc (1984).

Par contre, j’ai dû attendre 1986 pour lancer ma première partie de l’Oeil Noir… Ramené d’un séjour à Paris après une visite à la FNAC des Halles où, en me promenant, j’étais tombé sur la boite Gallimard en vitrine chez Games.

Donc, pour cette première, j’avais convaincu mon pote wargamer et deux autres potes de 4e d’essayer un nouveau jeu : l’Oeil Noir.

Durant la création des perso, le prof d’histoire s’est incrusté et à créer un perso lui aussi ! Et oui, c’était au collège et j’avais 14 ans !

A part çà, aucun souvenir de cette partie, mais j’étais foutu, j’avais mis le doigt dans l’engrenage…

Par la suite, divorce de mes parents et retour sur le 93 (sauf le paternel 😦  )… Après une difficile période d’adaptation aux coutumes locales, je parviens à m’insérer par le biais du JDR en initiant quatre ou cinq camarades mais pas encore amis à JRTM (1987) puis Stormbringer (1988).

De plus, retournant chez le paternel pour les vacances scolaires, j’ai continué à animer dans ma belle province océane sans jamais m’arrêter. Même après avoir terminé ma scolarité !

D’ailleurs, je continue mes parties au bord de l’océan Atlantique, mais avec aucun des joueurs originels (ils ne sont plus dans la région).

Que de souvenirs…

Quand Tintin parlait du jeu de rôle en 1985

C’était en 1985, dans un numéro « spécial jeux », et certains rôlistes ont découvert grâce à ce Tintin, le n° 516 du 30 Juillet 1985, le jeu de rôle.

S’en suivait une bande dessinée publiée dans Tintin de 1984 à 1987 : « Donjons & Dragons » de Bosse et Darasse.

 

Cdang, 1985, D&D [Premières fois rôlistes]

Moi c’était en 4e et en 1985. La première partie ça devait être avec la boîte rouge, je sais plus trop. On a créé les persos, il y a avait des rumeurs à la taverne (genre les gobelins ont peur des nains), j’ai franchi une rivière, je me suis cogné au bord de la carte, on est entré dans une grotte avec des gobelins et j’ai lancé un charme personne ou un truc du genre. Puis c’était l’heure de reprendre mon bus.

Je me souviens mieux de la 2e, toujours avec le même pote (un mec possédant un TO7*, vous pensez bien que j’avais gardé contact quand il a changé de bahut !), là c’était à AD&D, je crée un Félys, je tire le d100 et me retrouve psionique. Le scénar, c’était Le Temple de M’Shu dans Casus Belli.

Ce qui est à peu près sûr, c’est qu’on se foutait un peu des règles. Le MD nous a sorti un deus ex machina qui a latté le dragon et ouvert une brèche dans le mur pour qu’on puisse sortir. Je crois que c’est dans cette partie que je me suis amputé d’un doigt parce que, comme un con, j’ai essayé l’anneau que j’avais trouvé.

En tous cas, j’ai eu l’occasion de recycler ça dans une de mes rédac’. Il fallait écrire une histoire à la manière d’un conte de fées avec le schéma actanciel « quivabien », j’ai fait ça sous la forme d’une partie de D&D 😀

Bon, sinon le poto m’a montré Mega II que c’était super bien parce qu’il y avait une silhouette pour localiser les dégâts. Donc le 1er JdR que j’ai acheté, ça a été le hors série J&S à la librairie du coin.

*TO7 : ordinateur Thomson O7.

Reportage TV, 1985, Donjons et Dragons

Comme des dizaines de milliers de joueurs des pays anglo- saxons, quelques jeunes namurois se sont évadés de la banalité quotidienne en se réinventant un monde. Dans « Donjons et Dragons », on peut avoir 10.000 ans, mesurer 50 cm et venir cependant à bout d’un dragon de force 13. « Donjons et Dragons », c’est plus qu’un jeu : c’est un univers.

-11/12/1985 – 15 min – STRIP-TEASE

https://www.sonuma.be/archive/donjon-et-dragon