1989 : Les passionnés de jeux de rôle | Archive INA

Midi 3 Normandie | France 3 | 06/09/1989

Des adolescents de Bretteville-sur-Odon font partie des 200 000 jeunes passionnés par les jeux de rôle en 1989. Ils se réunissent chaque semaine au club du « Temple du rêve » pour endosser le rôle de magicien, lutin ou encore détective et cela dans le but d’explorer des mondes imaginaires. Ils nous racontent leur passion !

Marchiavel, 1988-1989, Warhammer [Premières fois rôlistiques]

Ce devait être en 1988 ou 1989. J’avais donc 11 ou 12 ans.

C’est mon frère aîné qui m’a initié. Il devait mener pour la première fois avec le groupe de potes qu’il au lycée et, pour s’entraîner, il voulait le faire avec moi. Il m’a donc demandé de venir dans sa chambre, il s’est assis sur son lit, moi par terre sur la moquette, et on a commencé à créer mon personnage.

C’était Warhammer v1. J’ai créé un personnage assez mauvais (un contrebandier, avec une seule caractéristique au-dessus de 30 (31, en fait), et deux compétences de départ (1d4+1), qui étaient escalade et fuite.

Le scénario était une enquête sur les malversations d’un noble dans une cité. Scénario issu d’un magazine, peut-être Graal.

Je me souviens surtout du premier combat, contre quatre brigands dans une ruelle. J’ai vaguement essayé de me défendre, mais mauvais comme je l’étais, j’ai mis à profit mes compétences pour m’enfuir, et grimper sur le toit d’une maison ! Mon meneur de jeu a alors fait apparaître son personnage, un nain champion de justice, avec un trident magique « +1 attaque », qui a mis tout le monde en déroute.

Un peu après, il me faisait créer un personnage pour Star Wars d6 (avec les règles de pouvoirs issues d’un autre magazine), et je rejoignais son groupe de jeu. C’est d’ailleurs avec eux que je menai pour la première fois, à Star Wars d6, le scénario d’un Jeux Descartes, si je me rappelle bien, pour et avec des personnages expérimentés (8D en blaster pour le chasseur de primes, 7D+2 pour le pilote, etc., etc.).

Ensuite, j’ai acheté l’Appel de Cthulhu (v4 à l’époque), pour le mener à mes camarades de collège, le mercredi après-midi, chez mes parents. Et puis j’ai initié mes voisins aussi…